L'information en boucle

24 087 morts en France au total… le point sur le coronavirus

0

Voici les développements concernant l’épidémie du nouveau coronavirus dans le monde et en France, mercredi 29 avril au soir.

La situation en France

Le coronavirus a tué 427 malades supplémentaires en France au cours des dernières 24 heures mais la décrue se confirme depuis trois semaines dans les services de réanimation avec 180 patients en moins mercredi, selon la Direction générale de la Santé (DGS).

Le bilan total de l’épidémie s’établit désormais à 24 087 morts depuis le 1er mars, dont 15 053 dans les hôpitaux (+243) et 9034 dans les établissements sociaux et médico-sociaux dont les Ehpad (+184), précise la DGS dans un communiqué.

Avec «1070 nouvelles admissions dans les hôpitaux, les sorties sont plus nombreuses que les entrées et le solde est négatif de 650 malades du Covid en moins qu’hier» insiste-t-elle.

Extrait :Didier Raoult répond à Match

Ainsi, 26 834 malades du Covid-19 sont hospitalisés, dont 7303 patients en réanimation.

Quatre régions (Ile-de-France, Grand Est, Auvergne Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent à elles seules 72% des cas hospitalisés.

A lire :Résultats encourageants pour le remdesivir aux Etats-Unis

Pour la semaine du 20 au 26 avril, l’excès de mortalité (toutes causes confondues) est surtout notable en Ile-de-France. Mais à l’échelon départemental, six départements sont particulièrement touchés, majoritairement en Ile-de-France et en Centre-Val-de-Loire, précise encore la DGS.

Brutale hausse du bilan au Royaume-Uni

Après l’ajout au décompte des décès en maisons de retraite, le Royaume-Uni devient le deuxième pays d’Europe, derrière l’Italie, pour le nombre de morts, avec 26 097.

Des signes de rebond en Allemagne

Des signes d’aggravation de l’épidémie apparaissent en Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays. Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d’infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0, ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne. Après les transports publics, la capitale allemande Berlin a décidé d’imposer le masque dans les magasins, a déclaré Andreas Geisel, adjoint à l’Intérieur du maire.

Les 15 autres Länder (Etats régionaux) avaient pris une mesure similaire la semaine dernière. Avec la décision berlinoise, c’est donc l’ensemble de l’Allemagne qui impose désormais le port du masque dans les commerces. L’obligation votée mardi par le Sénat de Berlin porte sur la protection du nez et de la bouche. Les foulards sont autorisés. L’autorité sanitaire allemande a exhorté la population à rester prudente face à la pandémie. Le gouvernement fédéral et les régions doivent refaire le point jeudi en vue de décisions attendues pour le 6 mai sur d’éventuelles mesures de déconfinement.

Le bilan dans le monde à la mi-journée

Le nouveau coronavirus a fait plus de 217 000 morts dans le monde. Depuis l’apparition de la maladie en Chine en décembre, 3 104 330 cas ont été recensés sur la planète, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 11 heures GMT.

Les Etats-Unis, où la barre du million de cas recensés a été franchie mardi, sont le pays qui a enregistré le plus grand nombre de morts (58 355), devant l’Italie (27 359), l’Espagne (24 275), la France (23 660). Le Royaume-Uni, qui va inclure à partir de mercredi les décès dans les maisons de retraite dans ses bilans quotidiens, comptait mardi 21 678 morts. Le Brésil a franchi mardi la barre des 5000 morts du nouveau coronavirus, après avoir enregistré un record national de 474 décès dans les dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé. Avec un total de 5017 décès causés par le Covid-19, le Brésil a le bilan le plus lourd d’Amérique latine.

Leave A Reply

Your email address will not be published.