Sénégal des paradoxes

0
Voir un secteur qui marche à merveille est quasiment impossible actuellement.
Nous avons la mer, petite et grande côtes, un bel océan mais nos pêcheurs n’ont pas droit de pécher certains poissons réservés aux occidentaux. Des pécheurs contraints de migrer vers la Mauritanie. Des populations qui n’ont pas accès aux bons et gros poissons.
Nous avons un foncier considérable mais les populations doivent travailler toute une vie pour acquérir un lopin de terre. Nous avons la terre avec ses ressources mais nous ne contrôlons pas notre eau vendue excessivement chère par une maison capitaliste étrangère.
Nous avons le calcaire qui fait la fortune de trois cimenteries mais le prix du ciment reste cher. Nous avons le fer, le sable mais le consommateur paie cher pour en bénéficier.
Nous avons la terre, le soleil, les pluies, mais l’État n’accompagne pas ses agriculteurs.
Les sénégalais monopolisent l’immobilier mais n’empêche le loyer est excessivement cher. Nous monopolisons le secteur du transport mais le client n’est toujours pas roi.
Nous avons de grands intellectuels émérites mais le pays ne sent pas leur existence face à son développement. Une élite opportuniste qui crée les conditions de notre retard.
Des leaders politiques qui ont tous des projets ou programmes bien écrits mais une fois élus , ils deviennent les plus médiocres.
Le Sénégal des occidentaux, le Sénégal des hommes politiques, des hommes d’affaires, des chefs religieux sont les principaux responsables du retard du Sénégal des sénégalais patriotes et anonymes.
Leave A Reply

Your email address will not be published.